Vous êtes ici : Accueil > Nos publications > Economie, prospective

Economie, prospective

Les flux rss du siteImprimer la page

Une référence de marge réalisée de vente par un magasin de producteur de viande d'agneau au détail

Une référence de marge réalisée de vente directe au consommateur de colis d'agneau

80 % de l'alimentation française est consommée plus ou moins sous forme de produits transformés. La transformation valorise une partie de votre production et facilite la consommation tout au long de l'année.

En moyenne montagne préalpine, un éleveur transhumant avec un troupeau de 460 brebis Mérinos d’Arles en croisement viande intégral, une production d’agneaux de bergerie et une large autonomie alimentaire associant prairies cultivées et cultures de céréales, parcours locaux et estive alpine (PREASPE1 2014-2015)

En moyenne montagne préalpine, un éleveur sédentaire avec 320 brebis Préalpes, une production d’agneaux de bergerie et une large autonomie alimentaire associant prairies cultivées, cultures de céréales et parcours locaux. (PREASPE2 2014-2015)

En moyenne montagne préalpine, un éleveur entrepreneur de garde en montagne, avec un troupeau transhumant de 500 brebis. Une production variée d'agneaux et d'agnelles de reproduction, produits à l’herbe. Une conduite quasi exclusive sur parcours, un système très économe avec achat intégral des stocks fourragers distribués....

En vallée préalpine, une exploitation produisant des noix et des céréales pour la vente, avec un troupeau transhumant de 300 brebis Préalpes et une production d’agneaux de bergerie finis. Une large autonomie alimentaire pour le troupeau associant prairies cultivées, céréales, parcours locaux et estive alpine. (PREADIV1...

Sur les contreforts et les plateaux préalpins, une exploitation avec des productions végétales au sec et un troupeau transhumant de 300 brebis. Une production d’agneaux de bergerie finis. Un troupeau très déployé sur les parcours, les surfaces cultivées étant réservées en priorité aux cultures de vente. (PREADIV2 2014-2015)

Au nord la zone montagnarde sud alpine, un élevage avec 450 brebis Mérinos ou Communes, une production d’agneaux de bergerie finis. Une légère intensification de la conduite du troupeau et des surfaces fourragères, combinée avec la pratique systématique de l’estive. (MONTSPE2 2014-2015)

En zone montagnarde alpine, un éleveur avec 360 brebis produisant des agneaux de bergerie. Cinq mois de bergerie intégrale obligatoire. Les surfaces cultivées qui sont réservées en priorité à la constitution des stocks hivernaux. Une forte contribution de l’alpage et des parcours de proximité au pâturage. (MONTSPE1 2014-2015)