Vous êtes ici : Accueil > Les Actualités proches de vous

Détail de l'actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

Les Elues de la Commission Agriculture, Viticulture, Ruralité de la Région PACA en visite à la Chambre d’Agriculture 06

Les 17 et 24 juillet 2017, la Chambre d'Agriculture des Alpes-Maritimes a accueilli les élues de la Commission Agriculture, Viticulture et Ruralité de la région Paca. Deux journées, l'une consacrée à la filière végétale avec, la visite du MIN fleurs à Nice et l'autre à l'élevage, sur le site de l'abattoir du Mercantour à Puget Theniers.

Le 17 juillet sur le MIN fleurs à Nice, 

Bénédicte Martin, Présidente de la Commission Agriculture, Viticulture et Ruralité et Monique Manfredi, Membre de la Commission et Vice-Présidente de la Commission Massif Alpin, ont visité, dès 6 heures Après le MIN Fleurs en compagnie de la Présidente des MIN d’Azur, et ont rencontré les producteurs, les grossistes et les acheteurs, en ce jour de marché. 

Une séance de travail à la Chambre d'Agriculture a permis d'échanger sur les actualités de la filière végétale et horticole, et d’appréhender les projets immobiliers en cours avec le futur déplacement de la plateforme alimentaire sur la commune de la Gaude, la reconstruction de la station expérimentale et la construction du siège de la Chambre d'Agriculture. 

Le 24 juillet à Puget Théniers,

Eliane Barreille, Vice- Présidente de la Région PACA, déléguée à la Ruralité et au Pastoralisme, a rencontré le directeur et le Président de  l'abattoir du Mercantour, Stéphane Delahaye, Emmanuel Vizza, en présence de Jean-Pierre Cavallo, membre du Bureau de la Chambre d’Agriculture, Jean-Philippe Frère, Vice- Président de la Chambre d’Agriculture, Pascal Le Lous, Président du GDS06, 

Après une visite de l’abattoir du Mercantour, la délégation a évoqué, lors d'une réunion de travail les problématiques, les réussites et les perspectives de la filière Elevage des Alpes-Maritimes.
Parmi les sujets abordés, la prédation du loup, le développement de la filière avec des outils de transformation et la sécheresse qui touche les éleveurs avec une baisse de 30 à 50 % de la production de foin.