Notre projet

Les flux rss du siteImprimer la page

Notre agriculture départementale dispose d’atouts essentiels et est marquée de particularismes
- une multiplicité de productions et de systèmes,
- des systèmes d'exploitation particuliers : fort capital par hectare ; productions à fort coefficient de main d'oeuvre, productions à fort chiffre d'affaires par hectare,
- un potentiel agritouristique important
- et une situation géostratégique idéale.

MAIS
-
forte pression foncière,
- enjeu capital sur l'eau.

L'activité agricole et agro-alimentaire dans notre département et dans notre région est d'abord une activité économique créatrice de richesse et d'emploi dans des filières nombreuses et diversifiées. Pour maintenir cette économie sur l'ensemble du territoire, il faut en priorité soutenir l'emploi des hommes et des femmes qui y contribuent, notamment en assurant le renouvellement des générations et en renforçant la formation de tous les acteurs (agriculteurs et salariés de l'agriculture et des coopératives) particulièrement en développant l'apprentissage.

Il convient d'accompagner le développement économique et d'accroître la compétitivité de l'ensemble des filières en favorisant leur structuration, en investissant dans le numérique et les nouvelles technologies, la modernisation des outils de production et de transformation, en soutenant l'innovation, la recherche et le développement et enfin en favorisant la qualité et les signes officiels de qualité et d'origine (Siqo).

L'ensemble de ces démarches doit se mettre en oeuvre pour tous les circuits commerciaux : les circuits de proximité en lien avec la demande sociétale et les circuits longs et l'exportation qui générent une grande partie du chiffre d'affaires agricole de la région.

Dans notre région comme ailleurs, pour produire des biens agricoles il faut de la terre et de l'eau, mais ici plus qu'ailleurs, avec la pression foncière et le changement climatique, ces richesses sont des enjeux prioritaires. Elles doivent être préservées et gérées en associant les agriculteurs.

L'agriculture régionale joue un rôle stratégique mais peu reconnue et faiblement rémunéré en matière de gestion des territoires et des écosystèmes. Continuer à produire en respectant l'environnement et s'inscrire dans la transition énergétique sont des enjeux forts pour l'agriculture de demain.

(extrait Interview André Bernard TPBM)